Vous êtes ici : Accueil /Culture, loisirs et sports / La vie associative / ADEV - Association de défense de l’eau de Verlhaguet

ADEV

ADEV - Association de défense de l’eau de Verlhaguet

Président : Maurice Barro

M@il : eausecours82@outlook.fr

Secrétaire : Françoise Curbelié

Trésorier : Suzanne Vajente

L’ADEV a été créée suite à l’implantation d’un verger de pommiers dans la zone de protection rapprochée de la station de traitement et de pompage de Verlhaguet.  Les autorités administratives ont autorisé la plantation  malgré l’opposition d’une partie de la population qui craint une pollution future de la nappe phréatique par les pesticides agricoles. Cette station dessert en eau potable, les communes de Lacourt-Saint-Pierre, Montbeton et une partie de Montauban Sud soit environ 8500 consommateurs et de nombreuses entreprises de bouche dont la biscuiterie Poult.
Les analyses ont mis en évidence la vulnérabilité de la nappe phréatique car l’eau que nous consommons contient un taux élevé d’herbicide (métolachlore).
En 2014, les analyses réalisées par l’Agence Régionale de santé,  à mis en évidence le non respect des normes sanitaires. La moyenne de l’année se situe à 0,44 microgramme/litre avec un pic à 0,69 mg/l, alors que la norme ne doit pas dépasser 0,1 mg/l.
Les analyses de 2015 montrent que les taux sont toujours supérieurs aux exigences que doit présenter l’eau potable que nous consommons tous les jours.

But de l’association

-    Obliger les pouvoirs publics à intervenir pour obtenir une eau potable conforme aux normes.
-    Informer les consommateurs des risques actuels pour la santé publique.
-    Participer à la mise en place de la nouvelle réglementation qui doit définir les normes maximales en pesticides sur la zone de captage.
-    Etre partie prenante dans la nouvelle Déclaration d’Utilité Publique afin que les consommateurs puissent s’exprimer sur ce sujet.
-    Etre informer des travaux destinés à améliorer la qualité de l’eau.
-    Demander que le plan ECOPHYTO soit appliqué dans la zone de protection rapprochée.
-    Assister aux réunions du SICAEP
-    Informer et regrouper d’autres communes du département concernées par le problème des pesticides en raison du manque de réactivité des pouvoirs publics.

Actions menées par l’ADEV

-    Réunion d’information publique à Gasseras février 2015.
-    Courrier (LRAR)  recommandée au  président du SICAEP sur les mesures qu’il compte prendre pour améliorer la qualité de l’eau potable.
-    Manifestation devant la station de pompage avec information à l’intention de la presse.
-    Informations sur les ondes de la qualité médiocre de l’eau potable en raison de la présence de pesticides.
-    Adhésion à France Nature Environnement 82 qui a une grande expérience en la matière.
-    Rencontre avec la Directrice de l’Agence Régionale de Santé.
-    Courrier  (LRAR) à l’ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire) pour qu’elle intervienne auprès de l’hydrogéologue agréé et l’informer du taux de pesticides actuel,  avec copie pour information tous les élus et  responsables  administratifs concernés, (ce courrier a été redirigé vers la Direction Générale de la Santé).
-    Regroupement des adhérents (environ 60 participants) le 6/11/2015, avec interventions de monsieur Coubes hydrogéologue à FNE 82 et du professeur Donadio, spécialiste des maladies du sang sur la relation « pesticides et santé ».
-    L’assemblée générale de l’association aura lieu le vendredi 8 avril 2016 à la salle des associations de Lacourt-Saint-Pierre pour le renouvellement du bureau et du conseil d’administration.

ADEV