Vous êtes ici : Accueil /Culture, loisirs et sports / La vie associative / ACCA - Association de chasse

ACCA

ACCA

Président : Bernard Frouillou

Manifestations 2018 - 2019

Dans la continuité des années précédentes, le bureau de l’ACCA a été renouvelé dans son intégralité.

Président : Bernard Frouillou ; Président Adjoint : Marc Andurand ; Secrétaire : Christian Deluc ; Secrétaire Adjoint : Ghislain Massa ; Trésorier : Christian Jacquier ; Trésorier Adjoint : Jérôme Albecq ; Membres Actifs : Daniel Parodi, Gilles Mieulet, Eric Andurand

L’année 2018 a vu naître deux projets en collaboration avec l’école primaire et l’association fêtes et loisirs, ainsi que la volonté de communiquer sur ses activités.

La sortie pédagogique, avec 2 classes de l’école, à la ferme cynégétique de la fédération de chasse à Réalville, sur le thème de la biodiversité, a rencontré un franc succès. L’ACCA a proposé à l’équipe pédagogique la reconduction biennale de cette activité, afin de permettre à tous les enfants de l’école d’en profiter.

L’année 2019 amènera aussi son lot d’innovations, l’ACCA et le comité des fêtes organiseront ensemble le repas  du dimanche 30 juin lors de la fête du village. A cette occasion, nous aurons le plaisir de proposer deux sangliers à la broche au menu.

L’activité principale de l’ACCA se situe bien sûr essentiellement sur le terrain, notamment à travers l’organisation de battues aux sangliers, chevreuils et renards, pour en limiter la prolifération.

Nous remercions les élus et les employés municipaux pour toute l’aide et le soutien qu’ils nous apportent.

Amicalement, les chasseurs Lacourtois

Manifestations 2017-2018

L’association communale de chasse de Lacourt Saint Pierre regroupe une quarantaine d’adhérents passionnés, fortement attachés à leurs valeurs et racines terriennes, et impliqués dans la vie quotidienne du village. Sur le terrain tout au long de l’année, en étroite relation avec le monde rural de la commune  et à l’écoute de la population en demande, elle mène de front de nombreuses actions dont un des buts, même si celui-ci n’est pas toujours bien compris de tous, est de préserver la biodiversité.

L’équilibre naturel sans cesse tourmenté face à l’urbanisation croissante, l’industrialisation, le trafic routier, les fortes augmentations des populations de grands gibiers comme le sanglier ou le chevreuil, demande un travail d’adaptation et une remise en cause récurrente d’une année sur l’autre. En attestent, les nombreuses battues aux sangliers sur demande des agriculteurs ou de la fédération de chasse elle-même (ne perdons pas de vue que les dégâts occasionnés par le grand gibier dans les cultures sont indemnisés par les fédérations de chasse départementales), les campagnes de pose de clôtures électriques autour des cultures, les lâchers de gibiers reproducteurs (Lièvre, perdrix rouges et faisans) et les limitations de prélèvements mises en place. Nous nous efforçons également de réguler les populations de renards lors de battues spécifiques et par piégeage, environ une quinzaine de prises pour la saison passée.

Vous l’avez bien compris, l’heure n’est plus au prélèvement tous azimuts mais bel et bien à la gestion cynégétique des espèces pour que nous puissions transmettre à nos enfants cette biodiversité qui est un des moteurs de notre passion.

Cette année, l’association de chasse a proposé à l’équipe enseignante de l’école primaire une sortie pédagogique sur le site de la ferme cynégétique de Réalville. Elle est programmée pour le lundi 11 juin pour les enfants du second cycle (CP, CE1, CE2) et aura pour objectif de susciter l’apprentissage de la découverte par la connaissance des espèces animales, de leur milieu de vie et des interactions qui existent avec les activités humaines.